luoran

  • Accueil
  • > Archives pour décembre 2009
29 décembre 2009

Perrier, c’est fou !

Publié par luoran dans It's my life

Figurez-vous que les petites bulles de cette semble t-il, plus que rafraîchissante boisson, vous réservent une année riche… en rebondissements – si vous êtes du genre bondissant - et en émotions !

Ridicule !

 

Image de prévisualisation YouTubeDevant ce manque navrant d’imagination je ne peux que vous souhaiter une

Très Bonne Fin d’Année à Tous

20 décembre 2009

Vin et foie gras

Publié par luoran dans Boire & manger

Je vais souvent faire un tour sur le site d’Emmanuel Delmas, un sommelier de bons conseils qui partage ses connaissances et ses dégustations. J’ai récemment lu un sujet intéressant et pertinent sur le vin et le foie gras.

Ah ! le vin et le foie gras. Tout à fait d’actualité en ces périodes de fêtes et qui ravivent les gourmets. Si l’usage est de  l’accompagner d’un vin moelleux tel un Sauternes ou une Vendanges Tardives d’Alsace, un rouge giboyeux et de caractère séduira également les adeptes du vin rouge, et même un vin blanc sec, minéral avec une belle acidité, pourra se montrer à la hauteur.

Vous n’êtes pas sans savoir que les différents vins dégustés tout au long du repas doivent suivre un ordre cohérent. Ainsi, on débute par un mousseux ou un champagne qui reveilleront les papilles, et suivent, le vin blanc, le vin rouge et enfin le vin moelleux.

De là, découle l’idée un peu folle ou saugrenue, pourrait-on dire, de ce sommelier : déplacer le foie gras en fin de repas, avant le dessert ! Ainsi l’ordre des choses, que dis-je ! l’Ordre du Monde serait respecté !!

Et pourquoi pas ?

16 décembre 2009

Les vins naturels, de la vigne au vin

Publié par luoran dans Boire & manger

Depuis quelques temps, les vins cultivés en agriculture biologique, ou en biodynamie sont de plus en plus présents sur le marché et séduisent de plus en plus d’amateurs. Poussez plus loin et partez à la découverte des vins naturels, qui ne sont pas vinifiés pour plaire à tout le monde.

Les vins naturels, de la vigne au vin dans Boire & manger p1010110Les vins naturels sont à l’opposé des vins commerciaux au goût volontairement standardisé pour un certain type de clientèle. Ces vins, qui sont au plus près de la qualité de goût des raisins et qui puisent leur typicité dans leurs terroirs respectifs, sont vinifiés sans ajout d’artifices oenologiques.

Bien évidemment, les vignerons qui s’engagent sur cette voie imposent leur « philosophie » aussi bien dans la vinification que dans le travail de la vigne, il ya une vraie cohérence. Ainsi, ils respectent la nature des sols et banissent l’utilisation de désherbant, de pesticides, d’engrais, d’insecticides et de produit de synthèse. Le fait de travailler les vins en naturel implique de laisser les levures indigènes opérer leurs transformations successives afin d’obtenir une vinification longue, calme et stylée pour permettre aux vins de laisser apparaître toutes leurs expressions. De plus, l’emploi d’un minimum de soufre ou pas de soufre du tout est une règle de conduite.

Nous avons fait depuis plusieurs années quelques découvertes surprenantes : Thierry Puzelat et Catherine et Pierre Breton en Loire, Yvon Metras,  Marcel Lapierre et Jean Foillard en Beaujolais, Richaud, Gramenon, Dard et Ribo dans le Rhône…. et bien d’autres à découvrir et en cours de découverte ! 

Lien vers un article très intéressant sur les vins sans soufre

 

4 décembre 2009

Vaccinée !

Publié par luoran dans It's my life

Vaccinée ! dans It's my life img_0010Oui, je sais, je sais ! Je devais pas, je voulais pas…mais bon…En fait j’ai eu peur des conséquences si je transmettais le virus à Charlie. Elle est si petite ! Je n’arrêtais pas d’y penser, j’ai appellé le pédiatre qui m’a conseillé de le faire et m’a rassuré  sur ce vaccin. Il est vrai qu’il n’est pas évident de se faire une opinion, on entend tout et son contraire ! Alors j’ai réfléchi et j’ai suivi mon instinct et mon envie.

Du coup me voilà partie à Gerzat (oui, ça existe, c’est en Auvergne !), mon bon de vaccination en poche. Les queues auvergnates n’étant pas de la même longueur que les queues parisiennes, – ou alors, j’ai bien choisi mon moment – une petite demi-heure m’aura suffit pour me faire injecter le vaccin dans le bras droit.

 

J'assure ce soir, le blog |
POWER OF TUN |
Inexpliqué |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Chez Florence
| PAVILLON GIGOUX. PORTE 113
| Jean-Charles Tassan Sup de ...