luoran

16 novembre 2010

Un métier plein d’avenir

Publié par luoran dans It's my life

Il y a des métiers comme ça qui ont la côte. Plombier par exemple. Y’en a pas assez, alors on se les arrache ! Du coup, tadam ! : 100 euros pour changer une chasse-d’eau ! Ou garagiste. En fait, le bon plan c’est d’avoir dans sa famille un plombier et un garagiste, et vivent les économies !

Mais bon, je ne veux vous parler ici ni de plombier, ni de garagiste, mais d’ophtalmologiste. ça sonne pas mal, hein ? « Tu fais quoi, toi ? » « Je suis ophtalmologiste ! », et vlan ! Jeunesse, l’avenir est dans les yeux ! Ils sont overbookés. Mais trop, c’est trop. Trois cabinets appellés, regroupant à eux seuls une bonne dizaine de praticiens et pas possible d’avoir un rendez-vous avant six mois. « Ah, non, là j’peux pas, j’peux vraiment pas, attendez j’regarde, non vraiment non… »*, « Ah mais Madame, Môsieur Lozano ne prend jâmais d’urgence ophtalmologique en premier rendez-vous« *. Trop fort, non ? Il faut que tu prennes d’abord un premier rendez-vous pour te présenter ! « Le secrétariat du cabinet est momentanément surchargé…le secrétariat du cabinet est momentanément surchargé…« *.

Aujourd’hui le top, c’est d’avoir dans sa famille, un plombier, un garagiste Et un ophtalmologiste. Et comme on ne veut que du bon pour ses enfants, c’est décidé : Charlie, tu seras ophtalmo !

* Basé sur des faits réels

10 novembre 2010

Copinage triple épaisseur

Publié par luoran dans It's my life

L’autre jour, je me suis fait une copine au rayon Gros volumes = petits prix de Cora. En même temps, c’est vrai que j’avais l’air plutôt avenant avec à bout de bras mes 63 rouleaux de papier toilettes « confort triple épaisseur moelleux et résistant » à 16,49 euros. (Je vous laisse un instant pour visualiser la scène) – … . La dame derrière moi, son lot de 8+2 éponges à la main jette un regard intéressé vers mon achat (c’est qu’je fais des envieux !) :

« Combien ça coûte ? »

« 16 euros« . Moi, très loquace comme vous pouvez le constater. (Ouais mais bon : on est sous une bâche, on se caille, y’a qu’une caissière et vingt personnes en caisse, et la dame aux éponges retente une approche. Et des plus osées !)

La dame aux éponges, de plus en plus intéressée, l’oeil criant dites m’en plus ! : « Et, il est bien ?? ».

Là, je reste quelque peu coi. Pincez-moi. Non Laura, tu ne rêves pas, la dame te demande si oui ou non ton papier toilettes t’irrite la fesse ! Voici tout à fait le genre de situation qui met d’emblée à l’aise ! Et tout ça en public.

« Heu, ça ne vous regarde pas… ». Naaan ! Je n’ai pas fait l’ingrate, je lui ai refilé l’info. Faudrait que je sois maso pour en acheter 63 rouleaux, non ?

7 novembre 2010

Pénélope Jolicoeur

Publié par luoran dans It's my life

j’ai découvert Pénélope Jolicoeur…et je l’adore !

Pénélope Bagieu, jeune illustratrice dans la publicité a ouvert un blog depuis… je ne sais pas quand en fait, mais l’important n’est pas là, dans lequel elle partage le quotidien de son heroine Pénélope Jolicoeur – Ma vie est tout à fait fascinante, en dessins. J’aime tout : les dessins, les dialogues, les situations… je peux passer à des heures à cliquer sur « Au hasard ! » et me régaler billet après billet. Et je rigole toute seule devant mon écran…

C’est excellent ! Et c’est ici : http://www.penelope-jolicoeur.com/

4 novembre 2010

J’ai testé…l’EPP

Publié par luoran dans J'ai testé...

L’EPP ? c’est votre nouvel ami. Un rhume, une angine ? EPP ! Rhinite, sinusite, toux ? EPP ! Mycoses, infections gastro-intestinales ? EPP !…

Entrons dans le vif du sujet : EPP pour Extrait de Pépins de Pamplemousse. Il est tiré des pépins et du péricarpe blanc du pamplemousse et contient une concentration élévé de bioflavonoïdes et de la vitamine C. Je ne me risquerais pas à tenter de vous expliquer ce qu’est un bioflavonoïde car vu la première phrase tirée de wikipédia, j’en perds mon chinois : « Les flavonoïdes (ou bioflavonoïdes) sont des métabolites secondaires des plantes partageant tous une même structure de base formée par deux cycles aromatiques reliés… ». Voyez ce que je veux dire ?

Pour faire « simple », les bioflavonoïdes sont inhibateurs de la croissance de la plupart des bactéries et des virus. L’EPP répond aux agressions microbiennes ou virales que subit l’organisme lors des saisons hivernales. Le champs d’action de l’EPP est très large. Il peut à lui tout seul combattre les bactéries, certains virus, des parasites et un certain nombre de champignons. Ces effets sont multiples : gastroprotecteur, hépatoprotecteur, antioxydant, effet sur le système cardiovasculaire, sur le cholestérol…

Il suffit de verser quelques gouttes dans un verre d’eau ou de jus de fruits. Il est très recommandé lors des changements de saisons et s’utilise alors en cure, une semaine chaque mois d’hiver par exemple. 15 gouttes trois fois pas jour pour les adultes, pour les enfants : 3 gouttes par 10kg de poids trois fois par jour, 10 gouttes pour les femmes enceintes et allaitantes. On le trouve en pharmacie et magasion bio.

Je suis en pleine cure…EPP’Hourra !!

 

3 novembre 2010

La France de Raymond Depardon

Publié par luoran dans It's my life

La France de Raymond Depardon dans It's my life depard10par63410 dans It's my life

Jusqu’au 9 janvier 2011, Raymond Depardon expose à la BnF Mitterand. J’ai acheté le hors-série que lui consacre Télérama.

Raymond Depardon a parcouru 70000 kilomètres six ans durant pour aller chercher « sa » France. Il nous la raconte à travers des photographies. Depuis que je m’y suis plongée, je me surprends à regarder d’un oeil nouveau mon environnement. Je m’attendris sur un angle de rue, trouve intéressant la devanture jaune pétant de l’agence immobilière d’à côté… On se sent très proche de ces photographies car c’est notre environnement direct que Raymond Depardon nous offre, c’est aussi « notre » France.

« Qu’est-ce qui m’intéressait ? Les plages désertes m’ennuyaient, le patrimoine classique aussi. Tout doucement, j’allais vers l’espace public, l’espace vécu, le territoire ». 

Toutes les infos ici :

http://www.bnf.fr/fr/evenements_et_culture/anx_expositions/f.france_depardon.html

28 octobre 2010

Soupe courge pomme carotte

Publié par luoran dans Boire & manger

Bon, c’est pas que je sois grande cuisinière, mais il m’arrivait, comme vous le savez, le temps d’un dimanche de m’essayer à mes recettes super fastoches, mais non moins goûteuses, pour le plus grand bonheur de monsieur, qui pouvait ainsi se régaler (mais si, il se régale !).

Charlie a eu 14 mois lundi, et cela fait….au moins…14 + 3, donc 17 mois, que je n’ai rien fait ! Enfin, rien, rien, soyons précis : rien pour monsieur et moi-même, mais alors je suis imbattable sur les purées, compotes et autres soupes. Carottes au cumin, pommes poires vanille cannelle, pommes coings, navet topinambours…elle se régale !

Et pourquoi ne pas, me suis-je dis, partager également quelques recettes pour petits en pleine diversification alimentaire ?! Donc aujourd’hui : soupe courge pomme carotte ! Et soit dit en passant, c’est aussi bon pour les grands !

Personnellement, je fais une bonne quantité de soupe puis j’en congèle un peu, si vous en voulez moins, à vous de diviser !500g de courge, 2 pommes grany, 4 carottes, une pincée de curcuma, une pincée de cumin, sel, poivre, une cuillère à café d’huile d’olive, une cuillère à soupe de crème fraîche.
Epluchez les pommes, la courge et les carottes. Coupez les en petits cubes que vous ferez revenir pendant 10 minutes dans une casserole avec un fond d’huile d’olive. A l’issue des 10 minutes de cuisson, versez de l’eau (3/4 de litre environ), ajoutez les épices et le sel.

Laissez cuire à feu moyen pendant 20 /30 minutes. Passez au mixer.

En servant, vous pouvez ajouter si vous le souhaitez un peu de gruyère, un peu de crème et des croutons.

Ils vont se régaler !!

23 octobre 2010

Doudou dis donc !

Publié par luoran dans Maman luoran

 

Doudou dis donc ! dans Maman luoran p1020117Vous vous demandez certainement qui est cette jolie bête, alors je vais faire les présentations officielles. Voici Zélila. Qui est Zélila ? Un petit renard (quoique je n’en suis pas sûre, mais c’est ce sui me semble le plus proche ). Mais encore ? C’est l’Elu. Celui sur lequel Charlie a jeté son dévolu. Son Doudou, son « objet transitionnel » (psychologiquement parlant). Mais laissons la psy aux psys : « où est ton objet transitionnel ma chérie ? » Naaan ! Alors que  « Il est où ton doudou ma didi ? » , tout de suite ça sonne plus dansant !

Il paraitrait que (psychologiquement parlant) :« le doudou permet de rassurer votre enfant, de faire le lien entre sa famille et le monde extérieur, d’incarner la sécurité, de pallier au manque de sa mère et de construire son identité ».

Pfiou ! Rien que ça ! Aussi m’interrogeais-je alors que Charlie n’avait ni doudou, ni même tétine ! Moi qui pensais que tout enfant était doudouphile et/ou tétine-addict, sauf une : la mienne ! C’est pas que ça perturbe, mais on se demande quand même pourquoi. C’est vrai quoi, ça à l’air tellement important un doudou à les écouter ! (bon allez, confidence pour confidence, moi j’avais « cochon ». Et que j’ai toujours d’ailleurs, et qui trône fièrement mais esseulé dans le lit de Charlie ! Pauvre de lui, dure fin pour un doudou !). Et là on apprend que de nombreux enfants n’en ont pas et le vivent très bien !! Non mais !

Quoiqu’il en soit, l’approche s’est faite en douceur et aujourd’hui, Zélila – machouillé, piétiné, jeté, étreint - est entré dans sa vie (et dans la mienne par le même occasion), halleluya !

8 octobre 2010

Googlisez moi, mais surtout pas trop vite…

Publié par luoran dans It's my life

Le saviez-vous ? Sur internet rien ne s’éfface ! c’est la une du Télérama de cette semaine. Et l’article qui s’y rapporte est quelque peu effrayant. Ce qui est sur le net, appartient au net et vous n’en serez plus jamais maitres ! Témoignages à la clef, on apprend que votre e-réputattion peut vous faire vivre un enfer sur terre. Car « tout le monde googlise tout le monde » ! Ah bon ! Première nouvelle ! ( je ne suis vraiment pas à la page moi !). La googlisation du futur candidat à l’embauche est apparement monnaie courante chez les employeurs. Un blog un peu trop subversif, des commentaires de mauvais goûts, des photos compromettantes…compromettent…votre avenir ! Tout ceci est très subjectif, non ? 

 Bon allez, ni une, ni deux, je m’auto-googlise !

Nom, prénom, rechercher…

…  … …

1 900 000 résultats, c’est dire si je suis populaire ! Mais bon, aucun rapport avec moi, l’unique, la vraie ! Des photos de bimbos, des pages et des pages de…riens.

Tant mieux ! personne ne saura qui je suis vraiment, hihihi…

1 octobre 2010

pa design

Publié par luoran dans It's my life

pa design dans It's my life pa_03010 

Je ne sais pas vous, mais moi en design, je n’y connais pas grand chose. J’aime, mais je n’y connais pas grand chose. Enfin si, je connais deux noms : Philippe Starck et Andrée Putman, pas les plus inconnus de nos designers, n’est-ce-pas ?

Et puis un jour, lors d’une balade dans les charmantes rues de l’Isle-sur-la-Sorgue, chez un brocanteur, un objet a tout de suite attiré mon oeil : un emporte pièce en forme de pièce de puzzle ! Un véritable coup de foudre !

Et comme le monde moderne est bien fait (mais si mais si !), cet objet m’emmena jusqu’au site de pa design - www.pa-design.com - créateurs de Léna, mon emporte pièce puzzle. Et là, moult Léna et autres créations originales. Humour, créativité, savoir-faire, idée, utilité…Un véritable coup de coeur.

En plus de leur boutique virtuelle,  pa design possède une boutique à Paris, mais pas à Clermont-Ferrand, allez savoir pourquoi ! Boutique, show-room, laboratoire…un lieu dans lequel on retrouve leurs propre créations ainsi que leurs coups de coeur.

Parisiens, parisiennes, un lieu à fréquenter si vous êtes en quête de cadeaux originaux, de rêves et de liberté…

pa design
2 bis, rue Fléchier
75009 Paris
tél : 01 42 85 58 33

Métro :
ligne 12 : Notre-Dame de Lorette
ligne 7 : Le Peletier
du mardi au vendredi
de 11h à 14h et de 15h à 19h
le samedi de 10h30 à 13h
et de 14h à 19h

www.pa-design.com
 

 

22 septembre 2010

Facebook, quand tu nous tiens…

Publié par luoran dans It's my life

Facebook, quand tu nous tiens... dans It's my life 42c7d610 

J’adore Facebook. Ma famille est loin, mes amis sont loin (bon, d’accord, et je ne bouge pas souvent mes fesses !). Facebook a ce pouvoir de réduire les distances. Certes de façon imaginaire ou iréelle, mais il les réduit tout de même. En un click, j’accède aux photos de vacances des uns, à l’humeur des autres, aux goûts de chacun et aux « vies » de tous. Les anniversaires de Sarah, Simon, Hugo, les premiers pas de Zoé, la rentrée en maternelle de Manon, les belles et émouvantes rondeurs de Mog… autant de moments qui me sont chers, dont je me rapproche et que je peux m’approprier…un peu.

 Je déteste Facebook. Tu te réveilles un matin, et là, placardé dans le « Fil d’actualité »*, un album photo du collège, avec coupe de cheveux ingrate, appareil dentaire et look improbable, période que tu pensais définitivement derrière toi. Tu reçois des « demande d’amis »* de gens avec lesquels tu n’as pas envie de l’être. On te retrouve* malgré toi. Le terme « vie privée » n’a plus de raison d’être. La photo de toi en maillot de bain du week-end dernier dont tu avais si honte a bien été publiée par une de tes amies, si, si, si, et apparait sur ton profil*. Tu ne t’en aperçois qu’au vingt-cinquième commentaire* de gens que tu connais…ou pas du tout d’ailleurs. Plus personne ne t’appelle pour ton anniversaire, mais tous tes amis* te laissent un gentil message  sur ton mur* car Facebook leur a gentiment rappellé que c’était aujourd’hui.

Ah Facebook…quand tu nous tiens…

 

*Vocabulaire typiquement facebookien que seuls les facebookés comprendront.

123456...17

J'assure ce soir, le blog |
POWER OF TUN |
Inexpliqué |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Chez Florence
| PAVILLON GIGOUX. PORTE 113
| Jean-Charles Tassan Sup de ...