luoran

  • Accueil
  • > Recherche : cure oreille
3 avril 2009

I-Ké-Aaaa…

Publié par luoran dans It's my life

Sachez tout d’abord que lorsque balade Ikéa il y a, ce n’est pas moi qui ait envie de tout acheter. Sachez également – les stéréotypes ont la vie dure ! - que I-Ké-Aaaa... dans It's my life 45234_10lorsque meubles à monter il y a, qui s’y colle ? c’est moi. Tant mieux, j’adore ça. J’emboite, je visse, je dévisse, j’insère, je cloue…  Je suis la reine du marteau, et le résultat est…ouais ouais, pas mal !

Bon, là en l’occurence, c’était un gros meuble, alors un peu d’aide n’était pas de refus - mais, patience devant les fourneaux, n’est pas égale devant le marteau, si vous voyez ce que je veux dire. Je suis super organisée : je déballe tout minutieusement  – c’est à ce moment précis que l’on remarque le gros pet qui tue et que les GV (gentils vendeurs) ont les oreilles qui sifflent – , je recompte tous les vis, des fois que…mais là, non. je lis skrcrupuleusement la notice et j’emboite, j’emboite et j’emboite encore.

C’est chouette Ikéa. Mais pas tout le temps.

Pour ceux qui ne l’auraient pas encore tenté : NE PAS MANGER CHEZ IKEA ; ils font des meubles, pas de la cuisine ! Et puis quand même ils pourraient nous prévenir. On ne nous dit pas tout ! Les meubles Ikéa ont une durée de vie limitée. Alors voici quelques conseils pour les faire durer. Une fois monté : ne jamais démonter, ne jamais déplacer, ne jamais trop charger un meuble Ikéa. Inutile de vous préciser qu’il survit avec grand peine à un déménagement.

Les conclusions se montent aussi vite qu’un meuble : ceux d’Ikéa c’est de la merde, mais Habitat, c’est vachement plus cher…

Allez, un peu de réconfort après l’effort :

 

18 octobre 2008

J’ai testé…le cure-oreille

Publié par luoran dans J'ai testé...

        On le sait, mais pourtant on en abuse : les coton-tiges ne sont pas la bonne solution pour se nettoyer les oreilles.  Et trop se nettoyer l’oreille est néfaste pour l’oreille. Le cérumen que l’on pousse inévitablement depuis notre plus jeune âge vers notre conduit auditif, est plus utile qu’il n’en parait !! Il récolte les impuretés, protège l’oreille contre diverses infections (otites par exemple) et fournit une protection contre les bactéries, les champignons et insectes. En plus, il s’évacue naturellement. Mais, par notre geste inconscient, hérité de nos parents et de nos grands-parents (merci la famille !), nous favorisons la création de bouchon de cérumen, causant une diminution de l’acuité auditive, voire même des troubles de l’équilibre.

Si vraiment vous êtes un accroc du coton-tige ou bâtonnet ouaté (trop drôle ce nom, non ? bâtonnet ouaté !), ce que je peux comprendre (dur de changer ses habitudes après tant d’années de cotontinage quotidien, moi-même j’ai eu du mal à abandonner complètement cette technique de nettoyage ancestrale !), réservez-lui l’usage du pavillon de votre oreille uniquement et optez  pour une solution plus écologique : le coton-tige bio. C’est-à-dire, coton bio et tige en papier et non en plastique ; d’accord c’est un peu plus cher, mais un petit geste pour sa planète, ça n’a pas de prix !

Pour LA solution durable et efficace (ET pour vous, ET pour l’environnement), un seule alternative : le CURE-OREILLE !! Je ne savais même pas que ça existait ! ça ressemble à…rien, enfin rien de précis, à un cure-oreille quoi ! C’est tout petit rikiki, ça forme une petite boucle et ça ne coûte pas plus de cinq euros en pharmacie.

images.jpg

Finis coton-tiges, auriculaire, BIC ou autres stylos, le cure-oreille est l’accessoire qu’il vous faut ! ça c’est du slogan !

J'assure ce soir, le blog |
POWER OF TUN |
Inexpliqué |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Chez Florence
| PAVILLON GIGOUX. PORTE 113
| Jean-Charles Tassan Sup de ...